Skip to main content

Utilisations des données sur les couts de l'alimentation

Le Coût de l'alimentation est essentiellement utilisé en tant qu'outil général de plaidoyer pour servir de base aux discussions sur l'alimentation, la diversité alimentaire, la nutrition et les moyens de subsistance.


Étant donné que le logiciel peut calculer le coût d'une alimentation nutritive pour six saisons au maximum, les résultats peuvent offrir une perspective unique sur les variations saisonnières du prix et de la disponibilité des aliments, en définissant les périodes auxquelles les ménages pourraient être vulnérables face à des prix alimentaires élevés qui pourraient affecter leur accessibilité économique à une alimentation nutritive. Cela permet aux responsavles de programme nutrition et santé de déterminer quelles sont les périodes auxquelles les interventions pour la nutrition et la sécurité alimentaire pourraient avoir le plus grand impact.

Les aliments CotD peuvent aider à comprendre et identifier:

·      Les nutriments les plus difficiles à obtenir parmi les aliments disponibles localement

·      Les aliments qui représentent les sources d'énergie et de nutriments les moins chères

 Les informations CotD peuvent être utilisées pour:

·      Concevoir des interventions pour la nutrition et la sécurité alimentaire destinées à améliorer la qualité nutritionnelle de l'alimentation

·      Préconiser les sources de nutriments les moins coûteuses

·      Augmenter la disponibilité des groupes d'aliments considérés comme onéreux, ce qui pourrait par ailleurs réduire leur prix


L'exemple :

Ainsi, dans le district de Burera, au Rwanda, l'avocat a été désigné comme une source peu coûteuse, mais importante d'énergie, de lipides, de vitamine C, de vitamines solubles du groupe B, d'acide folique et de cuivre. Le yaourt a été désigné comme etant la source la moins coûteuse en vitamine B12 (96 % des besoins totaux de la famille) et calcium (80 % des besoins totaux de la famille).

L'estimation de l'accessibilité économique des alimentations :

L'estimation de l'accessibilité économique des alimentations pour chaque groupe socio-économique d'après les données sur les revenus et les dépenses issues de l'HEA, peut être utilisée pour identifier quels groupes sociaux économiques sont les plus exposés au risque d'un accès économique insuffisant à une alimentation nutritive et par conséquent les plus dans le besoin pour des interventions en la sécurité alimentaire et/ou en nutrition.

Les transferts monétaires

Ces informations essentielles sur l'accessibilité économique à l'alimentation peuvent également servir à estimer le montant des transferts monétaires pour les programmes de protection sociale visant un impact sur la nutrition. Ainsi, une analyse du Coût de l'alimentation dans le district de Lindi, en Tanzanie, a révélé que les familles appartenant au groupe socio-économique le plus pauvre ne pouvaient pas se permettre une alimentation nutritive et a estimé que ces familles devraient dépenser 115 % de leur revenu total pour répondre à leurs besoins énergétiques et nutritionnels.

L'un des aspects les plus innovants du logiciel Coût de l'alimentation est la possibilité de modéliser des interventions potentielles pour estimer leur impact sur l'amélioration de la qualité et de l'accessibilité économique de l'alimentation. Ces résultats peuvent être utilisés pour guider et influencer les politiques et les programmes pour la nutrition et la sécurité alimentaire et peuvent contribuer aussi bien aux processus de plaidoyer qu'aux débats aux niveaux local, national et mondial. 


L'exemple :

Une analyse du Coût de l'alimentation au Pakistan a révélé que les besoins en fer et en zinc d'un enfant de 9 à 11 mois ne pouvaient pas être satisfaits par la consommation d'aliments locaux. L'effet de donner à cet enfant un sachet de micronutriments en poudre pendant trente jours, deux fois par an, à six mois d'intervalle, a été modélisé. Le logiciel a estimé que tous les besoins nutritionnels de cet enfant pouvaient être satisfaits et que le coût de l'alimentation pouvait être réduit de 60 % grâce à cette intervention.

Les indicateurs d'alerte précoce

Des évaluations régulières du coût de l'alimentation dans une zone permettraient également de comprendre les variations de l'insécurité alimentaire et nutritionnelle dans un contexte particulier et servir ainsi d'indicateur dans les systèmes d'alerte précoce pour la sécurité alimentaire et la nutrition.

Une évaluation du Coût de l'alimentation est particulièrement utile lorsqu'il a été établi que la malnutrition chronique et les carences en micronutriments constituaient un problème nutritionnel et que la disponibilité ou l'accessibilité économique des aliments nutritifs comptaient probablement parmi les causes sous-jacentes.